La Fondation BTP PLUS et l'Institut Pasteur combattent le cancer de l'amiante

publié le 07 avril 2022

Depuis 2019, la Fondation BTP PLUS soutient l’Institut Pasteur dans sa lutte contre le cancer du mésothéliome. 

Chaque année, en France, 1 500 personnes meurent du mésothéliome pleural malin et 1 000 à 1 200 nouveaux cas sont diagnostiqués. Pour combattre ce cancer lié à l’amiante, l’Institut Pasteur a entamé un ambitieux travail de recherche. La Fondation du groupe PRO BTP soutient ces études qui pourraient permettre de limiter le développement de cette pathologie chez les salariés et retraités du BTP.

Le projet, mené par Frédéric Tangy, responsable du laboratoire Génomique virale et vaccination à l’Institut Pasteur, s’inscrit dans une nouvelle ère thérapeutique. Il s’agit de manipuler l’environnement tumoral pour aider le système immunitaire du patient à combattre sa tumeur. « Parmi ces traitements révolutionnaires, les virus sont des armes idéales pour cibler les cellules cancéreuses et promouvoir la mort cellulaire immunogène du cancer », explique Frédéric Tangy sur le site de l’Institut.

Faciliter les études préliminaires

Concrètement, le principe est d’utiliser le virus vaccinal de la rougeole pour tuer spécifiquement les cellules tumorales tout en préservant les cellules saines. Pour atteindre cet objectif, la recherche fondamentale doit se poursuivre pour comprendre le mécanisme d’action du virus et des études précliniques doivent être effectuées.
Le soutien de la Fondation BTP PLUS facilite notamment ce second point. En cas de succès, cette nouvelle piste thérapeutique pourrait s’appliquer à d’autres cancers comme ceux de la vessie, de l’ovaire et du poumon.

Rencontre avec Quentin Martin-Laval, directeur de l'innovation de PRO BTP et le Professeur Tangy de l'Institut Pasteur à l'occasion du salon Médintech.